Photographie noir et blanc

Je ne photographie les paysages pratiquement qu'en noir et blanc avec une prédilection pour l'argentique qui reste à mon avis la seule technique capable de reproduire les nuances de gris et qui donne une succession des différents plans beaucoup moins marquée que l'image numérique.
J'apprécie d'autant plus cette technique que j'aime prendre mes clichés dans des ambiances brumeuses ou sous la pluie.
Le grain généré par la pellicule ILFORD ou KODAK remplit alors les ciels de mes photos que je veux le plus uniforme possible afin de mettre en évidence la pureté des lignes dans des unvers minimalistes.
Malgré mon goût pour la photo "sociale",mes paysages sont pratiquement toujours désertiques.(C'est d'ailleurs une critique qui m'avait été faite lors de mon exposition sur l'urbanisme nantais;le visiteur m'avait demandé à quoi servait une exposition sur la ville si ses habitants n'y étaient pas représentés!)
Cette sobriété est pour moi un parti-pris qui renforce la profondeur de l'image en laisant libre cours à l'imagination;ces endroits pourraient s'animer à tout moment comme pendant l'été sur la côte vendéenne ou rester immobiles pendant l'hiver qui reste ma période favorite d'errance photographique
Pour réaliser ces clichés,je travaille avec du matériel moyen format qui invite à la lenteur et à la réflexion,totalement en décalage avec la photographie consumeriste des smartphones et autres compacts gadgetisés!
 
.